Rhum au lait de coco

Voici une recette incontournable, facile et rapide, que vous pourrez déguster telle quelle, ou utiliser comme base pour de nombreux cocktails ou desserts

On continue le voyage direction les îles, avec du rhum arrangé coco. C’est une recette délicieuse que vous pourrez déguster directement, en apéritif ou en digestif, selon la quantité d’alcool choisie.

Mais en plus elle pourra vous servir de base pour d’autres cocktails à base de noix de coco comme la pina colada (qui n’est pas un cocktail facile à réussir à l’origine, mais qui devient hyper simple une fois qu’on a notre rhum coco), ou des desserts comme les rochers coco.

Les ingrédients

Une boite de lait de coco (400ml)
Un tube de lait concentré sucré, ou une demie boite (environ 200g)
30cl de sirop de sucre
Une bouteille de rhum blanc agricole
De la vanille : une gousse, de l’arôme ou du sucre vanillé
Une cuillère à café de cannelle
Une cuillère à de muscade

La recette

Faire réchauffer le sirop de sucre dans une casserole. Attention à ne pas le cuire, on ne fait pas un caramel
Ajouter le lait concentré sucré, le lait de coco et les épices
Laisser chauffer à feu doux quelques minutes en mélangeant bien
Ajouter la moitié du rhum
Faire chauffer à fond, et couper dès que ça commence à bouillir (plus on laisse chauffer longtemps, plus l’alcool s’évapore)
Ajouter du rhum selon votre gout
Mettre en bouteille encore chaud

Les astuces

Choisissez un lait de coco de bonne qualité (regardez les ingrédients, plus il y a d’extrait de coco, meilleur s’est)

Vous pouvez remplacer le sirop de sucre par un sirop arôme coco pour avoir un gout plus prononcé

Si vous utilisez une vraie gousse de vanille, faites la infuser avec le mélange lait/rhum dans la casserole et mettez la dans la bouteille une fois terminé. Vous pouvez aussi bien utiliser de l’arôme ou du sucre vanillé (ça coute moins cher).

Choisissez un rhum agricole de bonne qualité, de guadeloupe ou de martinique et assez fort en alcool (damoiseau, charette, Père Labat, Saint James). Pas besoin de choisir un super rhum de dégustation pour cette recette, mais évitez les premiers prix.

Une fois en bouteille, mélangez de temps en temps jusqu’à ce que ça soit bien froid, puis mettez au frigo. Vous pouvez le boire immédiatement, ou le conserver pendant plusieurs mois.
Si après quelques temps, le mélange durcit trop, pas de problème, laissez le quelques heures à température ambiante, et mélangez à nouveau.

Lorsqu’on chauffe le lait concentré, il devient très liquide, on peut avoir l’impression que le résultat sera trop liquide et avoir envie de rajouter du lait concentré : erreur ! Pas besoin d’en mettre trop, en refroidissant il aura la texture parfaite.

Et si vous voulez d’autres recettes de rhum arrangé, voilà un site qui est pour moi une référence : http://www.rhum-arrange.fr/